Projets


Collection Klasel

La collection Klasel est la fusion de deux univers, le costume des danseuses classique et le vêtement traditionnel breton.

Le projet Klasel est une collection capsule, c’est à dire une ligne de vêtements composée de pièces en série limitée, diffusée pendant un temps assez court. « Klasel » signifiant « classique » en breton, regroupe 10 looks inspirés du costume traditionnel de Landivisiau et des danseuses classique.

Collection exclusivement féminine, chaque pièce mêle deux techniques de coutures propres à l’expérience de la styliste et modéliste. D’un côté le recours aux techniques de la couture sur- mesure pratiquée dans les griffes « haut de gamme » et de l’autre, les techniques traditionnelles liées à l’univers du costume breton et de la danse classique.

Dans cette collection, c’est une véritable conversation entre les deux univers que Laurane Croguennnec a établi. À côté des jupes en draps de laine qui rappellent la tradition bretonne, on retrouve de longues jupes en tulle qui font échos aux tutus des danseuses classiques.
Châles rallongé en cape, grimpes revisitées, jupes croisées entre le volume des danseuses classiques et froncée à la manière des femmes bretonnes ou encore des motifs de broderies léonardes transposés en découpes dans des jupes. L’échange entre ces deux mondes, parfois bien éloignés, fait de cette collection capsule un véritable dialogue inter-culturel.

« Klasel » est avant tout une vitrine du savoir faire de la styliste et costumière Laurane Croguennec. Toutefois, par cette collection elle souhaite partager avec le plus grand nombre, amateurs d’art et initiés, sa passion pour ces deux cultures.

Cette série photo a été réalisée par Charlaine Croguennec pour venir appuyer la communication autour de cette collection et de l’inscrire visuellement dans un univers singulier.
Le shooting a été réalisé dans la manufacture de tabacs de Morlaix, lieu symbolique de l’histoire locale. Pour certaines des créations, Laurane s’est inspirée des costumes que pouvaient porter les ouvrières de Morlaix dans la manufacture.En réalisant les photos des créations contemporaines dans ce lieu, la boucle est bouclée pour les deux soeurs dont cette collaboration vient ancrer leur savoir-faire respectifs.

La collection a défilé pour la toute première fois pendant le Festival du Kan Al Loar à Landerneau (29) en juillet 2018 et sera présentée pour plusieurs évènements culturels tout au long de l’année.

Modèles : Clémence Douguédroit / Anaëlle Siohan /Enora Rousseau / Flore Besslot / Charlotte Azou / Maena Le Moign
Styliste et modéliste : Laurane Croguennec
Photographe – retoucheuse : Charlaine Croguennec
Lieu : Manufacture des Tabacs – Morlaix


Détournement et citation

Créations textile à partir d’objets design

Cette série photo est un thème d’étude de BTS Photo sur le thème de l’objet. La photographe a axée ce projet plus spécifiquement sur la thématique de l’objet de design. Pour cela, elle a retenu des objets qui ont marqués le design par des techniques et des formes nouvelles pour leurs époques.
Elle a fait le constat que les formes et les technologies des objets utilisées aujourd’hui découlent d’une évolution de celles du passé, et que ce sont donc ainsi des objets évocateurs de sens.

Les deux séries de photos représentées, nature morte et mode, que la photographe ,Charlaine Croguennec a choisi de diffuser en diptyque, s’articulent par le biais de la notion de citation. En terme photographique, la citation est une mise à distance effectuée par rapport au support que l’on cite. 

Pour se faire, il a fallu uniquement analyser et extraire formellement les éléments plastiques des objets pour les transposer en accessoire de mode. En l’occurence ici, les vêtements. L’idée est de déconstruire l’objet pour le reconstruire avec les éléments principaux de celui qui compose avec lui le diptyque tel que les couleurs, les formes et les textures.

Pour cela, Laurane a utilisé des techniques particulière comme l’amidonnage pour créer ces plis sur le drap blanc. C’est un procédé qui rigidifie le tissu à la chaleur du fer après l’application de l’amidon et la mise en forme du tissu pour obtenir son rendu final. La technique utilisée fut la même pour la manche mais le travail à été plus lisse pour pouvoir obtenir ce galbe. Concernant la robe rouge, des volants rigidifier par du thermocolant ont été appliqué sur une robe en mail rouge. 

Les images de mode ont une dimension évocatrice. Le diptyque, permet un jeu visuel par des évocations formelles, par des anticipations et des associations de formes. Le diptyque mêle deux domaines différents mais les images entre elles gardent les mêmes spécifications formelles et constructifs. La citation est formelle et non subversive. C’est à dire que la citation n’est pas basée sur le sens mais sur le visuel uniquement.

Crédit photo : Charlaine Croguennec
Styliste : Laurane Croguennec
Mannequin : Zoé Nichelson et Marie Wu
Maquilleuse : Laura Julliard
Coiffeuse : Bérénice Lecouat


Création pourpoint

Création d’un pourpoint lors de ma résidence à l’académie de l’Opéra de Paris

Le pourpoint est une pièce historique, qui était portée au moyen âge et à la renaissance. Inspiré par le vêtement qui se portait sous l’armure pour protéger le corps. Il s’agit d’une veste courte et matelassée, couvrant le corps, du cou à la ceinture. 

C’est un basique des ateliers tailleurs qui travaille le vêtement historique, notamment ceux des opéras. 
C’est lors de sa résidence à l’académie de l’Opéra de Paris que Laurane a eu l’occasion de réinterpréter cette pièce de mode iconique. 

Elle a choisi de déconstruire le vêtement et d’opposer ces caractéristique. En effet, historiquement, c’est une veste parfaitement symétrique et courte avec un très petit volant dans le bas, alors Laurane a décidé de la faire asymétrique et avec le volant très long. De la même manière, la veste possède un col montant légèrement sur le cou alors elle en a créé un qui monte jusqu’aux oreilles. 

Après réalisation de la toile et le premier essayage sur mannequin, elle a voulu trouver un tissu tout aussi travailler que du matelassé et a donc choisit un tweed, style Chanel. En doublure elle choisit d’y mettre un tissu satiné pour crée un nouveau contraste, de matière ici.
Pour que le col est cette tenue elle a du en toiler le col a l’aise d’un thermocolant posé sur le partie tweed. 

Crédit photo : Opéra de Paris
Styliste : Laurane Croguennec
Mannequin : Auriane  
Lieu : Opéra bastille 


Création costume contemporain

Participation à un concours costume contemporain avec un couple de marié breton


En 2015, Laurane participe à la première édition du concours costume de Kendalc’h sur le thème du mariage. Le concours est séparé en deux partie, la première est consacré à la reconstitution historique du vêtement traditionnel breton et la deuxième partie est consacré à la création d’un vêtement contemporain d’inspiration traditionnel. C’est avec cette deuxième partie du conçoives que laurane trouve son affinité. 

Elle décide de participer avec un ami, Christophe, à ce concours. Venant tous les deux du nord Finistère, il décident de ce focaliser sur ce que l’on portaient autrefois dans le pays Chelgen. Au fil de leurs collectages, ils ont pu remarqué que l’évolution du vêtement est très flagrante, les jupes deviennent de plus en plus courte, le châle qui est une pièce maîtresse de cette région, est de plus en plus ouvert sur la poitrine, les cheveux se dévoilent et les matières deviennent plus noble. Ils imaginent donc ce que serait devenue un couple de marié si l’ont avaient continué à suivre cette évolution aujourd’hui.  

Laurane et Christophe ont choisi d’inverser les rôles et les codes. Ils ont décider de mettre le marié en blanc et la femme en noir. C’est ainsi que l’homme se retrouve à porter la livré. La livré est un bouquet de fleur de cire que porte la marié le jour de son mariage, le marié lui en dispose d’une également mais elle est bien moins imposante. 

Chaque pièce du costume à été réinterpréter, autant pour la femme que l’homme. Par exemple le châle n’est plus disposé sur les deux épaules et épinglé à la taille mais est juste posé sur une des épaules. Certaines pièces ont fusionné, comme les manchettes qui sont directement sur le caraco, la bavette, la guimpe et la livré maintenant ne forme qu’une seule pièce. Pour le marié, l’ouverture traditionnellement verticale est disposé en oblique et la livré qui est maintenant noir suit l’ouverture. 

Crédit photo : Fred Harnois
Styliste : Laurane Croguennec
Mannequin : Alwena et Antoine


Réalisations à l’opéra

Lors de ma résidence à l’académie de l’Opéra de Paris en 2017 j’ai pu réaliser de nombreux projets.

 Elle a été en immersion dans plusieurs atelier notamment dans l’atelier flou de l’Opéra Garnier ou elle a réaliser l’ensemble tutu et corset beige ainsi que le montage du corset rouge que vous retrouverez dessous. Tous les modèles sont réalisé sur mesure, il faut donc faire des essayages, auxquels Laurane a pu assister. Ils avaient lieux à l’école de danse de l’Opéra de Paris.  En effet, chaque année l’école de danse de l’opéra de Paris organise un spectacle sur la scène de l’opéra Garnier. Cette année là, c’était le ballet Raymonda. Les costumes ont été réalisé par Xavier Ronz.

Lors de son passage à l’Opéra Bastille, Laurane a pu travailler sur l’opéra de l’académie «Fragment nocturne» mit en scène par Maëlle Dequiedt. Laurane a réalisé une robe à partir du croquis de la costumière, Catherine Fay. Elle l’a créé sur mesure pour la chanteuse Mezzo-Soprano, Farrah El Dibany, en passant par la toile, les essayages, la coupe, le montage et les finitions.

Crédit photo de scène : Francette Levieux


Stylisme photo

Laurane interviens auprès des enseignes de mode et de jeunes créateurs pour réaliser le stylisme pour des campagnes ou lookbook.

Avant le shooting, Laurane met tout en place pour répondre au mieux à vos attentes avec l’élaboration de planches de style, la recherche d’inspirations, les repérages (de lieux, de vêtements ou d’objets), les achats (tous objets ou vêtements nécessaires pour la prise de vue).
Lors du shooting, elle est la pour régler les vêtements et accessoires sur le set up pour les adapter à la situation.

Crédit photo : Charlaine Croguennec
Styliste Campagne : Laurane Croguennec
Styliste Studio : Laurane Croguennec
E-shop: All’ océan
Mannequin : Charlotte, Maëna, Flore, Annaelle, Énora, Clémence, Maximillie, Zoe Nichelson, Marie Wu, Marlène Rabinel et Benoit Coulon.


Piquer à plat pour E-shop

Laurane interviens également avec du piqué à plat pour du e-shop. Ici c’étyait pour la marque Peter Hahn photographier par Florie Berger.


Marque : Peter Hahn
Crédit photo : Florie Berger


Prêt à porter

Depuis plusieurs années, Laurane a prit conscience de l’impacte qu’à l’industrie de la mode sur la planète et a décidé de je réalise mes propres vêtements. En effet, elle n’achète plus de vêtement neuf depuis un moment, lorsqu’elle en achète ils sont de seconde main et parfois elle les transforment.

En voici un extrait, suivez la sur instagram pour plus créations et d’upcycling !

Styliste : Laurane Croguennec


%d blogueurs aiment cette page :